web analytics

Un rituel assez ancien

Le phénomène de l’épilation n’a jamais été un phénomène récent, cette pratique trouve ses origines dans l’antiquité.

Depuis la nuit des temps, les civilisations maudissaient les poils en essayant chacun à sa manière de domestiquer ou de supprimer les poils.

L’épilation féminine

C’est 3000 avant J.C, que l’épilation est devenue un rituel culturel : des bains en étuve, des cires naturelles à base de gommes végétales, des cires d’abeilles pour enlever les poils des aisselles et du pubis. Au moyen âge, le front apparent est à la mode.

Les femmes devaient mettre le regard en valeur en éliminant les poils des sourcils et du front. Elles utilisaient la cendre mouillée au vinaigre, le sang de chauve-souris et de grenouille afin d’éviter la repousse des poils.

L’épilation masculine

L’homme a été toujours en combat perpétuel avec les poils. En Rome antique les hommes de la haute classe s’épilaient les jambes à l’aide de résine et de coquille de noix.

Au moyen âge, les hommes s’épilaient en utilisant la cire traditionnelle de l’Afrique du Nord.

 

Cet article nécessite une révision. Il est en cours de mise à jour.

Laisser un commentaire